Le temps d’un soupir...

Publié le par Isabelle

 

Le temps d’un soupir, le temps d’une larme,
Qui nous désarme à regarder s’effacer les étoiles
Sortir de l’atmosphère pour se réduire en poussière
Au beau milieu d’une nuit printanière sans lumière


Le temps d’un soupir, le temps d’une larme,
De prendre le premier café en toute tranquillité
A regarder le soleil se lever sur le champs de colza
Je profite de garder en mémoire cette intense clarté


Le temps d’un soupir, le temps d’une larme,
A écouter le chant du coucou dans les bois
Je m’émerveille face au saule pleureur qui reprend
Vigueur et les bougeons de la vigne qui fleurissent


Le temps d’un soupir, le temps d’une larme,
A regarder ma vie filer comme les étoiles
J’ai un arrière goût d’amertume d’avoir perdu
L’essentiel, le temps s’est arrêté à ce moment


Le temps d’un soupir, le temps d’une larme,
Ma déception va partir vers d’autres horizons
La vie est une loterie, on perd ou on gagne

27 ans à plein temps partent dans la nature

 

D.Isabelle
 

Merci.jpg

Belle journée à toutes et à tous...

Photo: D.Isabelle

Publié dans Sur la vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article